Actualisation du diagnostic régional sur l’érosion côtière en Charente-Maritime

Gestion des risques

Dans le cadre de sa feuille de route « Littoral 2030 - Réussir la transition du littoral en Nouvelle-Aquitaine », le GIP Littoral et ses membres ont souhaité engager l’actualisation du diagnostic régional sur l’érosion côtière. Cette actualisation vise principalement à caractériser l’aléa érosion côtière et à analyser les enjeux exposés sur le littoral de la Charente-Maritime (évaluation de la sensibilité). L’ensemble des résultats du diagnostic est attendu pour le début de l’année 2022.

Il s’agit d’aboutir à un diagnostic régional homogène à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine et d’identifier les secteurs les plus sensibles à l’érosion côtière en Charente-Maritime, afin d’alimenter les réflexions sur des programmes d’actions locaux à engager. Sur un littoral fortement exposé aux risques côtiers, les interactions avec l’aléa de submersion marine sont étudiées.

L’ensemble de la démarche est piloté par un comité technique composé des services de l’État, de la Région, du Département, des Communautés de communes et d’agglomérations littorales de la Charente-Maritime, et des partenaires techniques et scientifiques du projet. Au sein de ce comité technique, un comité scientifique est également sollicité par l’Observatoire de la Côte Aquitaine qui est en charge de la caractérisation de l’aléa.
La caractérisation de l’aléa érosion côtière à l’horizon 2050 constitue la première étape, en cours de finalisation (été 2021) par l’Observatoire de la Côte Aquitaine. Elle s’organise de la manière suivante :

  • Recueil des études et données disponibles ;
  • Cartographie du trait de côte de référence de 2018 et détermination des hypothèses d’évolution au droit des secteurs aménagés ;
  • Caractérisation de l’aléa recul du trait de côte sur la base de la connaissance disponible, caractérisation des incertitudes, de l’impact du changement climatique et de l’interaction entre les phénomènes d’érosion côtière et de submersion marine ;
  • Projection du trait de côte de référence à l’échéance 2050 (horizon retenu à l’échelle régionale).
Trait de côte de référence 2018 de la Charente-Maritime et qualification de l’environnement littoral
Trait de côte de référence 2018 en Charente-Maritime et qualification de l’environnement littoral

La projection du trait de côte à l’échéance 2050 sera finalisée d’ici la fin de l’été 2021. Cela permettra alors d’engager le second volet technique du diagnostic : l’analyse de la sensibilité des enjeux à l’aléa érosion côtière par le GIP Littoral.

Au second semestre 2021, le GIP Littoral procèdera donc à la caractérisation de la sensibilité du littoral de la Charente-Maritime à l’érosion côtière, à travers une analyse détaillée des enjeux socio-économiques et environnementaux dans la bande d’aléa.

Toutes les ressources "Gestion des risques"

ou toutes les ressources