Retour sur la journée thématique : « Planification et espaces naturels : changer de regard »

Mercredi, 2 octobre, 2019

La journée qui se déroulait le 27 septembre dernier à Bayonne a réuni une centaine de personnes.

Après les discours officiels puis le cadrage des objectifs de la journée par Renaud Lagrave, Anne Ruas et Béatrice Béchet, chercheuses à l’IFSTTAR et à l’INRA, ont présenté les résultats de l’étude pluridisciplinaire sur l’artificialisation des sols qu’elles ont coordonnée en 2018 et qui fait aujourd’hui référence en la matière.

La table ronde de la matinée en présence de Laurence Rouède (Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine), Létizia Delorme (Directrice du Scot Pays Basque et Seignanx), Hélène Garnier (Directrice de la mission planification urbaine chez Nantes Métropole) et Valentin Pommier (OXAO) avait pour ambition de mettre en avant l’évolution des cadres stratégiques en matière de consommation d’espaces ainsi que les outils à disposition des collectivités et de leur groupement pour améliorer la prise en compte des espaces naturels dans les documents de planification et d’urbanisme.

La table ronde de l’après-midi a visé à mettre en lumière des démarches favorisant la biodiversité et une approche renouvelée des ressources naturelles dans les projets de territoires. Les travaux régionaux Acclimaterra et Ecobiose ainsi que l’étude sur les espaces NAF du GIP Littoral ont été présentés par Vital Baude (Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine délégué au littoral). Les retours de Vincent Bouche (Elu à la commune de Saint-Lunaire-35), de Margaux Lega (PETR Cœur entre 2 Mers) et de Laure Guilhem (Conservatoire du Littoral- Délégation Aquitaine) sont venus illustrer de manière très concrète la diversité des actions pouvant être mises en œuvre dans les territoires avec les habitants et acteurs locaux, pour identifier, préserver ou restaurer les ressources naturelles, et sensibiliser le public. Ils ont ainsi fait le lien avec la prise de parole en fin de matinée de Martial Zaninetti, Maire du Porge, venu exposer les actions en faveur de la biodiversité de sa commune et pour lesquelles elle a été récompensée à l’échelle nationale (finaliste du concours Capitale de la Biodiversité en 2016 et 2017) et européenne (détentrice du label " Territoire de Faune sauvage").

Les présentations techniques assurées par l’URCAUE (Xalbat Etchegoin), le CBNSA (Grégory Caze), et le Forum des Marais Atlantiques (Philippe Boudeau) sont venues témoigner de l’existence de structures et d’outils en capacité d’accompagner les élus pour une meilleure appréhension des questions de biodiversité et construire des projets au plus près des réalités de terrain. 

 

                                                                                                                                                                     

                                                                                                                                                          

    

 

 

L’ensemble des diaporamas présentés sont disponibles ci-dessous :

Conférence introductive : « Grands enjeux et perspectives de l’artificialisation », par Anne RUAS et Béatrice BECHET

 
# Diaporamas des tables rondes 
 
# Présentations techniques
 
# Pour en savoir plus sur l’étude : Sols artificialisés et processus d’artificialisation des sols : déterminants, impacts et leviers d’action 

http://institut.inra.fr/Missions/Eclairer-les-decisions/Expertises/Toute...