Réaménagement durable des Plages lacustres et océanes d'Hossegor

Porteur du projet : Commune de Hossegor

Aménagement Durable des Plages
Etude finalisée

Contexte

L’étude engagée dans le cadre de la démarche Aménagement Durable des Plages sur Hossegor en 2020 s’inscrit dans un contexte territorial dynamique en termes de projets de requalification et de reprise des différents secteurs de plage, avec au sud la commune de Capbreton, et au Nord, la commune de Seignosse, qui elles entrent désormais dans une phase opérationnelle. A Hossegor, 8 plages sont surveillées en saison estivale, elles sont réparties sur 3 secteurs : 4 plages sur le lac, 2 plages surveillées au niveau de la zone urbanisée et 2 plages surveillées sur la côte sauvage dans le périmètre du conservatoire du littoral.

Descriptif et état d’avancement du projet

Les principaux enjeux identifiés sur l’ensemble des secteurs de plage ont été :
- Organiser l’accueil du public en adaptant les capacités de sécurité et d’accueil face à l’hyperfréquentation de certains des secteurs
- Gérer et réguler les activités pour assurer un partage des espaces publics de plage dans le respect de l’environnement
- Améliorer la gestion des flux en repensant la gestion du stationnement et l’accès au littoral en voiture pour favoriser les modes alternatifs à long terme
o Restructurer la desserte en transport en commun
o Améliorer l’accessibilité à vélo
o Assurer les continuités piétonnes entre sites d’intérêts et affirmer la vocation piétonne des centralités

Plus spécifiquement autour du lac, il s’agit d’un site inscrit constituant une entité paysagère majeure en permanente évolution selon les aléas naturels (ensablement, inondations, formation d’herbiers...). Cependant, les aménagements et équipements vétustes nuisent à la qualité paysagère du site et ne permettent plus de répondre aux besoins en matière de surveillance, d’accueil du public et de gestion des flux face à une augmentation et une évolution de la fréquentation selon les secteurs. Dans ces conditions, l’enjeu est de permettre la réversibilité des aménagements et de retrouver une identité cohérente pour faire du lac une « vitrine de l’élégance océane ».

Sur la Côte Sauvage, ce secteur naturel propriété du Conservatoire du littoral, l’enjeu est de gérer une fréquentation croissante qui pose de réelles problématiques en matière de sécurité et d’accueil du public et qui est à concilier avec un enjeu fort de préservation des espaces naturels et de gestion environnementale. L’enjeu est donc d’assurer en priorité la sécurité et de limiter les impacts des aménagements et activités sur le milieu. Ainsi, si le maintien des équipements est remis en cause face aux problématiques d’érosion, les concessions de plage n’ont pas vocation à être maintenues, contrairement aux équipements publics permettant d’assurer l’accueil et la sécurité du public.

Une mission de maitrise d'oeuvre sera engagée dans le courant de l'année 2022.

Voir tous les projets