Stratégie locale de Lacanau

Porteur du projet : CdC Médoc Atlantique

Gestion des Risques
Action en cours

Contexte

Lacanau-Océan, station balnéaire réputée en Gironde, est particulièrement touchée par le recul du trait de côte lié à l’érosion marine. Avec près de 1 200 logements et la majorité de ses activités commerciales implantées dans le « périmètre de vulnérabilité » du front de mer, ce risque menace de manière importante l’économie touristique.
La prise de conscience sur l’ampleur du risque encouru s’est accentuée à la suite des tempêtes de l’hiver 2013-2014. L’ouvrage de protection, réhabilité grâce à une procédure d’urgence à la suite de ces tempêtes, n’est aujourd’hui pas dimensionné pour assurer une sécurité de la population et des biens sur le long terme. Lacanau est la première Commune de la façade aquitaine à avoir élaboré sa stratégie locale de gestion de la bande côtière qui s'inscrit dans une perspective de moyen terme.

Descriptif et état d’avancement du projet

Bilan et actualisation de la stratégie locale de 1ère génération (2016-2022)

Portée par la Commune de Lacanau, la stratégie locale de 1ère génération reposait sur 4 principes :
1. « Agir aujourd’hui » avec la mise en œuvre d’actions de connaissance et de communication à très court terme, afin de conscientiser le risque et d’assurer la sécurité des biens et des personnes ;
2. « Préparer l’avenir » en établissant des scénarios à moyen terme (2050) et long terme (2100) ;
3. « Mener des actions « sans regret » en lien la démarche ADS (Aménagement durable des stations) ;
4. Continuer d’expérimenter et innover.

Le bilan technique, administratif et financier, réalisé par un groupement de bureaux d’études, a été concerté avec le grand public et validé le 12 octobre 2022.
Il indique une satisfaction globale des partenaires pour la réalisation d’actions de connaissance de l’aléa (observatoire local) et de communication vers le grand public, un prérequis pour permettre la mise en œuvre de l’action majeure de la stratégie locale : les premiers travaux de confortement de l’ouvrage existant (prévus début 2023).

Le bilan montre également l’engagement de la collectivité, avec la réalisation d’actions de planification avec l’introduction de la zone UBL dans le PLU, de relocalisation des équipements publics du front de mer (parkings du front de mer, maison de la glisse, poste de secours) dans le cadre de la démarche ADS (Aménagement durable des stations) et avec le lancement de réflexions de long terme sur la recomposition.
Le bilan montre un niveau de réalisation satisfaisant des actions à hauteur de 1,6 M€ (co-financé par l’Europe, l’État, la Région, la CdC Médoc Atlantique depuis 2018 et la Commune de Lacanau), sauf pour l’Axe 7 dont les travaux n’ont pas encore eu lieu, mais sont programmés début 2023 (1 M€). Pour finir, le bilan confirme la pertinence des modes de gestion retenus articulés entre eux, par secteurs et dans le temps.

La stratégie locale de 2ème génération (2022-2027)

Avec la prise compétence GEMAPI depuis 2018 par la Communauté de Communes Médoc Atlantique, la collectivité devient porteuse de la stratégie locale de 2ème génération, en collaboration étroite avec la commune de Lacanau.
Tout comme dans le programme précédent, la stratégie locale est présentée selon les mêmes principes :
1. Un horizon de court terme pour lequel l’inaction est inacceptable, reposant sur l’acquisition de données, la sécurité des biens et des personnes et la préparation de l’avenir ;
2. Un horizon de moyen terme pour lequel la stratégie repose sur le dimensionnement et la construction d’un nouvel ouvrage « 2050 » (devant protéger le front de mer jusqu’à cet horizon) en articulation étroite avec le réaménagement du front de mer (contractualisé avec l’État dans le cadre d’un Projet Partenarial d’Aménagement - PPA) ;
3. Un horizon de long terme (2100), dont la stratégie locale doit rassembler les éléments de faisabilité pour les choix de gestion à long terme (relocalisation ou lutte active dure).

La stratégie locale de 2ème génération prévoit donc de façon explicite, une articulation étroite avec la démarche ADS et le PPA. Elle intègre également les nouvelles dispositions de la Loi Climat et Résilience (réalisation d’une cartographie de l’érosion côtière à 30 ans et 100 ans et expérimentation des nouveaux outils de gestion foncière).

Ce nouveau programme prévisionnel de 8 ans (2023-2030) est chiffré à 39,9 M€, co-financé par l’Europe, l’État, la Région, la CdC Médoc Atlantique et la Commune de Lacanau.

Voir tous les projets