Lancement d'un marché de fournitures Signalétique Plages

Lundi, 8 mars, 2021

Chaque année, une centaine de noyades sont enregistrées en moyenne sur le littoral de la Nouvelle-Aquitaine. Si la grande majorité des personnes survivent, plusieurs perdent encore la vie tous les ans. La quasi-totalité de ces noyades est due aux courants d’arrachement, présents tous les 400 mètres : 90 % des noyades graves en mer ont lieu, soit hors des zones de surveillance, souvent loin des postes de secours, soit en dehors des heures surveillées. De nombreux dispositifs de prévention des noyades existent déjà : distribution de flyers par la préfecture, actions de sensibilisation menées dans les écoles, actions pédagogiques entreprises par l’Éducation Nationale destinées à favoriser l’aisance aquatique en milieu naturel à travers un projet éducatif.

Même si leur nombre est grandement limité par les moyens mis en œuvre par les collectivités et l'Etat sur les plages, les noyades sur la zone littorale constituent des évènements douloureux et marquants pour l’ensemble de notre territoire impliquant tous les acteurs locaux. C’est la raison pour laquelle, en complément des nombreux dispositifs de prévention précités et à l’instar des autres préfets de département du littoral néo-aquitain, la Préfecture de zone de défense et de sécurité a proposé un dispositif ambitieux d’information et de communication sur les dangers liés aux courants le long de notre façade littorale. Afin d’alerter sur ce risque de noyade en mer liée aux courants dangereux, une large concertation menée depuis septembre 2020 par la préfecture de zone de défense et de sécurité avec la participation des préfectures du littoral avec tous les acteurs de la façade de Nouvelle Aquitaine a permis d’élaborer un panneau d’information.

L'objectif est d’améliorer la signalétique aux abords des plages en précisant la nature du danger le plus fréquent à laquelle s’expose le baigneur imprudent. Ce panneau sera installé au printemps sur les accès secondaires et sauvages de notre littoral, afin d’informer largement les usagers des dangers qu’ils encourent en se baignant en dehors des zones et des périodes de surveillance de la baignade.

Le panneau comprend un QR code qui renvoie à des messages d’information complémentaires (cartographie des lieux et horaires des baignades surveillées, film de sensibilisation de l’observatoire de la Côte Aquitaine d’une durée de 2’32). En parallèle de cette signalétique d’information, une campagne de communication ciblera la prochaine saison estivale les lieux d’hébergement collectif et les vecteurs de transport (diffusion de films, informations au sein des établissements touristiques, dans les offices de tourisme, les aires d’autoroute...). En effet, c’est en multipliant et répétant les messages d’informations sur les risques que nous pourrons espérer une meilleure information au plus grand nombre.

Pour mettre en œuvre ce projet validé par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise, le GIP littoral a été sollicité pour porter techniquement ce projet. Le projet a fait l’objet d’une délibération en conseil d’administration du GIP Littoral le 24 février 2021. L'Etat portera 80% du coût total de l'opération et le GIP Littoral supportera la charge des 20% d'autofinancement.  Un marché de fourniture a été lancé et disponible sur le site des marchés publics de Nouvelle-Aquitaine. Il comporte 3 lots pour l'acquisition, au total, de 362 panneaux d'informations sur les risques. 

Le marché est disponible ici et en ligne jusqu'au 30 mars 2021.