Etude sur l'évolution des espaces naturels, agricoles et forestiers (étude ENAF)

Espaces naturels, agricoles et forestiers
Vue sur des espaces NAF du littoral de Nouvelle-Aquitaine

Le Conseil d’Administration du GIP Littoral a validé le 31 mai 2022 le rapport final de l’étude sur l’évolution des espaces naturels, agricoles et forestiers du littoral de Nouvelle-Aquitaine (dite « étude ENAF »). Cette étude menée par le GIP Littoral a été initiée en 2018 avec le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine, de l’Etat et de l’Europe (FEDER), et vise à :

  • Identifier les évolutions de l’occupation du sol intervenues sur le littoral régional entre 1985 et 2015 ;
  • Mieux comprendre les dynamiques spatiales et fonctionnelles passées, en cours et à venir ;
  • Mieux appréhender le devenir des espaces naturels, agricoles et forestiers (espaces NAF) ;
  • Sensibiliser les acteurs des territoires à la problématique de l’artificialisation des milieux et à la prise en compte des espaces NAF.

L’étude ENAF s’appuie sur la cartographie de l’occupation du sol réalisée sur le territoire des Schémas de cohérence territoriaux (SCoT) littoraux de Nouvelle-Aquitaine pour plusieurs années de prises de vue : 1985, 2000, 2009 et 2015. En analysant ces données cartographiques, il est possible d’identifier, localiser et quantifier les évolutions de l’occupation du sol qui se sont réalisées sur cette période de 30 ans.


Le rapport d’étude ENAF permet de présenter les principaux résultats de cette analyse, qui sont retranscrits à travers deux niveaux de lecture complémentaires :

  • Une analyse globale, s’appuyant sur le niveau de nomenclature le plus générique où seuls sont distingués 4 grand types d’espaces : Naturel, Agricole, Forestier et Urbain (NAFU). Ce premier niveau de lecture permet de mettre en lumière l’évolution des superficies (augmentation de 34 200 hectares d’espaces U entre 1985 et 2015, en parallèle d’une diminution de 8 100 hectares d’espaces N, 10 600 hectares d’espaces A et 15 500 hectares d’espaces F). En complément, l’analyse permet d’identifier que de nombreuses mutations ont eu lieu entre les espaces NAF, notamment avec des évolutions fréquentes depuis les espaces N et F vers des espaces A. La comparaison des différentes années de prises de vues permet également de constater un ralentissement des phénomènes d’évolution de l’occupation du sol sur la période récente (2009-2015).
  • Une analyse détaillée, s’appuyant sur les niveaux de nomenclature déclinés en 15 ou 61 postes d’occupation du sol. L’étude de ces données cartographiques a été couplée à la consultation de nombreux acteurs (services de l’Etat, de la Région, gestionnaires d’espaces naturels, représentants des professions agricoles et sylvicoles, etc.) afin de comprendre quels sont les phénomènes qui expliquent les évolutions constatées sur le littoral de Nouvelle-Aquitaine au cours des 30 dernières années. Au final, 8 thématiques principales sont apparues comme étant des éléments marquants dans l’évolution de l’occupation du sol : la mutation des espaces agricoles, la régression des milieux humides, l’évolution des espaces forestiers, l’évolution progressive des espaces NAF intra et péri-urbains, les friches agricoles et urbaines, le développement des centrales solaires photovoltaïques au sol, les effets de la distance au littoral et de la Loi littoral, ainsi que les effets des zonages environnementaux.
Graphique représentant les mutations de l'occupation du sol

Le rapport d’étude conclut en indiquant les suites à donner à l’étude ENAF pour le GIP Littoral. Il s’agit notamment d’assurer une bonne diffusion des données de l’étude, puis de les valoriser afin de passer du constat à des actions concrètes à mettre en œuvre sur les territoires pour favoriser la prise en compte des espaces NAF.


Afin d’en savoir plus sur l’étude ENAF, 3 documents sont à disposition en suivant les liens ci-contre : Une plaquette de diffusion des principaux résultats de l’étude (format dépliant 8 pages), un Résumé non technique (format 15 pages) ainsi que le Rapport d’étude ENAF validé en mai 2022 (146 pages).
 

Toutes les ressources "Espaces naturels, agricoles et forestiers"

ou toutes les ressources